Home > Muses>Hiver 2013>Camille Freyssac

Camille Freyssac · Portrait d'une danseuse et artiste en mouvement

CAMILLE FREYSSAC




Femme mystérieuse, femme vivante. Discrète mais d’une aura éclatante. On la voit, elle. La danseuse, présente à elle-même, emportée par le mouvement, présente, en communion avec la nature et dialoguant avec elle-même.

Camille Freyssac est danseuse. Sa formation commencera très jeune au sein du conservatoire de Brive, puis se poursuivra à Paris. Elle intègre alors l'ensemble Pléiade à Vichy puis sera ammené à collaborer avec de nombreux artistes français tel que Gaël Faye.

Rencontre avec elle sur les berges de la Dordogne.
Hommage nos origines.







Qui es-tu?

Je m'appelle Camille Freyssac. J'ai 28 ans. J'ai l'impression d'être plus jeune en ce moment. Plutôt la vingtaine à peine car je suis dans le moment présent, parce que mon futur me préoccupe et que je ne sais pas encore comment le gérer. Je suis née à Brive en Corrèze avec ma sœur jumelle Claire. Gémeaux, nous sommes remplies de contradictions. Toutes deux, lumière et obscurité.

Mes cheveux sont châtains clairs fourchus, mes yeux bleus, myopes, la peau blanche, rouge à imperfections, parsemée de grains de beauté.

La danse

J'aime dans la danse, parce que c'est éphémère, à jamais inabouti. On peut toujours faire mieux, faire plus. Un mouvement peut être décomposé, décliné à l'infini. J'aime l'effort musculaire que ça demande, l'exploration articulaire. J'aime la poésie du danseur. Un simple plié, un dégagé peut vous donner les larmes aux yeux en fonction de comment il est exécuté.

Quand je danse, quand j'écris, je pars toujours de ce que j'ai vécu, vu, cru. Un souvenir, un manque, une personne, un paysage, une odeur. Il y a bien sûr, tout ce que je ne dis pas et que je jette dans ma danse. Mon monde est dans ma danse. Mes émotions modèlent ma gestuelle aussi. Danser, c'est pour moi me libérer.




La Nature

La nature détient une place importante, essentielle, nécessaire. Le vent dans les feuilles, les chemins de campagne, les animaux, les odeurs de forêt de mousse, de champignons me rassurent mapaisent car elles me ramènent à mon enfance, mes grands parents qui se sont si bien occupés de nous. J'aime Les grands espaces où je peux crier, respirer, courir, m'arrêter, m'allonger sans contrainte. Et lorsque je ne vais pas bien, je repense aux immenses champs de chez mes grands parents.
Dans la nature, pas besoin de voiture de luxe, pas besoin de vêtements de marque, de maquillage. Observer les étoiles ne coûtent rien. La nature permet de vivre une solitude apaisée. J'adore.


Ma vision de la vie, mon mantra?

Être créatrice et actrice de ma vie. Avoir des objectifs. Voyager, créer, chercher, apprendre. Rester dans l'action et ouverte à ce qu'on me dit, ce qui se passe autour de moi. " Il est donné au monde plus de temps que de raison, mais les yeux nous sont donnés pour voir." Ingrid Bergmann











"Florenz" en quelques mots?

Réfléchie, douce et élégante.


Rêves

Je rêve d'avoir une maison dans la nature où je pourrais élever mes enfants, accueillir ma famille, mes enfants. Je rêve de continuer à vivre de ma passion.

L'Éthique

L'éthique, c'est se respecter soi, respecter les autres. Avoir de l'éducation. S'informer sur notre monde, ce que l'on consomme, d'où ça vient, dans quelles conditions etc. L'éthique c'est savoir.


Spiritualité

Avoir foi en soi en la vie. Ce n'est pas de l'arrogance c'est se savoir apte à rebondir au rythme des tempêtes. Je crois au destin, aux rencontres, aux erreurs qui instruisent et éclairent. On est ici pour essayer. Voir la vie comme une chance, et garder le soleil en soi.