5 destinations où emporter votre foulard Florenz

Comme vous le savez, chez Florenz les voyages sont une grande source d’inspiration. L’été approchant, nous vous avons sélectionné 5 destinations idéales où vous pourriez emporter avec vous votre foulard Florenz.

MOSCOU, Russie

Pour une escapade dans la capitale russe, pourquoi ne pas emporter avec vous votre pashmina Carmen Honey et aller admirer l’architecture orthodoxe incomparable de Moscou. Faire une longue halte sur la Place Rouge pour lire Dostoïevsky en écoutant Michael Jackson entonner Stranger in Moscow. Dépaysement assuré! 


PEKIN, Chine

Notre foulard 100% soie, Bijinga, sera le compagnon parfait pour découvrir Pékin, aller admirer ses temples et arpenter avec style la grande muraille de Chine comme les mannequins du défilé Fendi il y a quelques années.


AMSTERDAM, Pays Bas

Se balader sur le port d’Amsterdam accompagné par Brel en fond sonore. Faire des ballades à vélo, et surtout ne pas oublier votre foulard en pashmina véritable et soie pour profiter pleinement des soirées d’été un peu plus fraîches.


PARIS, France

Errer dans les rues sous le ciel de Paris, entendre les musiciens de rue jouer la vie en Rose de Piaf, admirer les toiles au musée du Louvre et se sentir libre comme Amélie Poulain. Pour jouer à fond la carte du chic à la française, ne partez pas sans votre pashmina 100% cachemire ornée de fine dentelle de Chantilly.


SANTORIN, Grèce

Du blanc immaculé, du bleu à l’infini, des couchés de soleil à couper le souffle… Bienvenues à Santorin! L’été, la plage, le soleil, mais aussi votre écharpe lavallière 100% soie femme qui s’accorde parfaitement au paysage.


Bon voyage ! 

Continue Reading

Sélection de beaux pashminas véritables en cachemire

Comme vous le savez, chez Florenz nous aimons travailler le cachemire pour vous proposer divers châles, foulards, et étoffes de qualité, conçus en Inde, car la production et la fabrication des véritables pashminas 100% cachemire est limitée à la seule zone géographique d’origine des chèvres dont est issu la fibre du cachemire, soit un territoire qui s’étend du nord du Cachemire indien au Ladakh.

Vous pouvez retrouver dès à présent sur l’e-shop nos divers produits en cachemire:

FLORENZ

INSPIRATION

Châle Hermès, laine et cachemire

Défilé Del Pozo

Pull Del Pozo FW 14-15

Châle Hermès, laine et cachemire

Melina Gesto par Thomas Lohr pour Vogue Allemagne Septembre 2014

Pull en cachemire et laine Gucci

Châle Alsacien, fin XIXème siècle

Défilé Gucci Hiver 2016-2017

FOLLOW US ON INSTAGRAM

Continue Reading

Geishas et Maikos déambulent en kimonos dans les rues de Kyoto

Bien qu’elles ne soient plus que 600 sur l’archipel, Geishas et Maikos (apprenties Geisha) perpétuent la tradition avec véhémence. C’est à Kyoto, l’ancienne capitale impériale, que l’on retrouve près de a moitié de ces jeunes femmes ayant choisi d’adopter cet art de vivre séculaire. Danse, chant, raffinement du geste, ces femmes apparues au XVI ème siècle évoluent aujourd’hui encore dans un univers clos aux rituels secrets.  

Le photographe Belge, Régis, a eu l’honneur de pouvoir s’immiscer dans le monde très fermé des Maikos (apprenties Geishas) en tant qu’invité permanent d’une maison de thé à Kyoto, il a ainsi pu découvrir et partager le quotidien de ces symboles de la culture nippone. Loin des stéréotypes, c’est un véritable travail d’anthropologie visuelle que propose Régis Défurnaux sur ces femmes qui manient l’art du port du kimono comme nulle autres.

Shop the story 

© Photographies Régis Defurnaux

 

Continue Reading

Nouer un foulard selon Leandra Medine

On nous a souvent demandé comment porter les foulards Lavallières.

Voici en image la réponse de Leandra Medine pour nouer votre lavallière, votre étole en soie Florenz  ou votre carré Hermés.

On a adoré cette vidéo pleine d’humour de The Man Repeller qui montre concrètement comment vous pouvez dès lors nouer votre foulard de manière créative, donner l’impression d’avoir participé à la dernière Fashion Week parisienne et même obtenir le look de Kanye West.

Continue Reading