Geishas et Maikos déambulent en kimonos dans les rues de Kyoto

Bien qu’elles ne soient plus que 600 sur l’archipel, Geishas et Maikos (apprenties Geisha) perpétuent la tradition avec véhémence. C’est à Kyoto, l’ancienne capitale impériale, que l’on retrouve près de a moitié de ces jeunes femmes ayant choisi d’adopter cet art de vivre séculaire. Danse, chant, raffinement du geste, ces femmes apparues au XVI ème siècle évoluent aujourd’hui encore dans un univers clos aux rituels secrets.  

Le photographe Belge, Régis, a eu l’honneur de pouvoir s’immiscer dans le monde très fermé des Maikos (apprenties Geishas) en tant qu’invité permanent d’une maison de thé à Kyoto, il a ainsi pu découvrir et partager le quotidien de ces symboles de la culture nippone. Loin des stéréotypes, c’est un véritable travail d’anthropologie visuelle que propose Régis Défurnaux sur ces femmes qui manient l’art du port du kimono comme nulle autres.

Shop the story 

© Photographies Régis Defurnaux

 

You may also like