Dentelles et Pashmina en cachemire

Au coeur de notre marque et de notre projet créatif,  il y a l’amour de la création et du geste précis, celui des métiers d’art et des artisans avec qui nous collaborons saison après saison afin de proposer des collections de grande qualité.

Avec ce petit film, le premier d’une petite série de vidéos , nous présentons des savoir-faire d’exception et des techniques artisanales qui sont souvent l’apanage des maisons de haute couture parisiennes et des façonniers du luxe. Certain des artisans avec qui nous travaillons s’y sont formés des années durant avant d’être capable de réaliser des finitions main invisibles, qui passent inaperçues et laissent à croire qu’il s’agit d’une finition d’une simplicité extrême quand en réalité elle demande une dextérité hors du commun.

Cette série de petits films très court, c’est notre manière de rendre hommage aux hommes et aux femmes qui travaillent dans l’ombre, ces artisans, ateliers et manufactures avec lesquels nous travaillons et sans qui rien ne serait vraiment possible.

Car où que l’on aille, que cela soit dans les ateliers de broderie du Luxe en Inde, au sein des dernières manufactures de dentelles de Calais, dans le lointain Kashmir indien où nos tisseurs tissent jour après jour ces délicates étoles pashmina ou à Madrid où nous dessinons les collections et réalisons les finitions main telles que l’incrustation de dentelles, nous portons en nous cet amour du geste qui fait toute la différence et qui donne vie à des étoles uniques.

Nous espérons que le voyage vous plaira.

 

 

 

Continue Reading

Cachemire ou Pashmina?

Le véritable pashmina, qu’est-ce que c’est?


Cachemire ou pashmina ? Il arrive que l’on se pose la question. En fait, ce qu’on appelle pashmina correspond à la meilleure partie du cachemire ou autrement dit à sa qualité la plus fine.

Si le diamètre d’une fibre de cachemire est d’environ 19 microns, celui du pashmina est encore plus fin et approche les 15 microns de diamètre. Il est récolté durant la période de mutation des chèvres Capra Hircus, car ces dernières possèdent l’un des duvets les plus fins et doux au monde.

Le cachemire de la chèvre Capra Hircus de Haute Himalaya

 

Ce duvet se développe dans des conditions extrêmes à plus de 4500 mètres d’altitude avec des températures pouvant aller jusqu’à -50° en hiver, là où les chèvres résident, dans les chaînes de l’Himalaya.
Chaque année, les chèvres Capra Hircus, produisent en moyenne 150 grammes de pashmina, recueillie chaque année au printemps. Le duvet recueilli est ensuite peigné et va suivre toute une série d’étapes afin de devenir un authentique pashmina.

Filage du cachemire à Srinagar


Les origines du Pashmina

Les origines du pashmina remontent à l’Antiquité, où déjà, les vallées du cachemire ont su développer une solide réputation quant au tissage de châles. Mais c’est véritablement au cours du 16 ème siècle que cette industrie artisanale va acquérir le statut de patronage royal sous l’empereur moghol Akbar et ainsi connaître un développement plus intense.

Il faudra attendre le 18eme siècle pour que l’Europe apprivoise, elle aussi, l’art noble du pashmina, en découvrant ce produit de toujours synonyme de luxe et de noblesse.

 

Droite :L’impératrice Josephine à Malmaison portant un châle pashmina cachemire à motifs Paisley  Au centre: Portrait of a young lady in a red dress with a Kashmir Paisley Shawl – Eduard Friedrich Leybold – 1824 Gauche:Félicité-Louise de Durfort Constance De Durfort, Maréchale de Beurnonville portant une étole pashmina à motif Paisley

 


Pashmina, le vrai du faux.

Comment déterminer si mon Pashmina est authentique?

Malheureusement, au cours des siècles aucun label « pashmina » n’a été créé. De ce fait, le pashmina n’est pas considéré comme une matière du point de vue légal. Les étiquettes arguant d’être conçue à 100% à base de pashmina ne sont donc pas synonyme de bonne foi.

Parce qu’il a su devenir au fil des siècles un symbole de grande qualité, certains commerçants n’hésitent pas à l’utiliser dans un but commercial qui cache parfois de mauvaises surprises. Comme nulle loi n’interdit d’utiliser le terme pashmina, ce dernier est employé à tout va si bien que vous pourriez retrouver de la viscose ou de l’acrylique dans ce châle que vous pensiez être composé uniquement de fibre de pashm.

Exemple de faux pashmina: à frange tressée, au tissage brillant ou encore labellisé « pashmina »

 

Enfin, sachez que les pashminas bordés de frange tressés que l’on retrouve un peu partout, ne sont presque jamais de véritables pashminas 100% cachemire. La fibre étant trop fine pour être tressée, les véritables pashminas sont dotés d’un bord franc  ou d’une petite frange ouverte issue du métier à tisser.

 


L’irrégularité du tissé main

Les irrégularités dues au tissage artisanal sur métiers à bras sont la garantie de l’authenticité de votre pashmina. En effet, le tissage utilise généralement les armures en diamant ou en twill et contrairement aux tissages réalisés à la machine, le tissage fait main du pashmina ne peut être parfaitement uniforme. Même si la qualité de l’étole est exceptionnelle, on peut en y regardant de près y déceler les traces du processus artisanal et de la main de l’artisan. On y retrouvera de petites irrégularités issues du tissage artisanal qui rendent chaque étole unique et qui sera la garantie de l’emploi de ce savoir-faire artisanal.

 

Pashmina en cachemire véritable tissé à la main au Kashmir

 


Le prix juste

Un pashmina neuf à 5€ ou 50€ qu’il soit vendu en boutique ou sur un marché ne peut que difficilement être une étole pashmina véritable. Le prix de la matière brute, le cachemire le plus fin du monde coûte cher.  Par conséquent il est difficile d’envisager qu’une trop belle affaire en soit vraiment une.

Le pashmina véritable en cachemire du Ladakh est un objet de luxe, rare car difficile à trouver, coûteux à fabriquer. Le coût des très belles matières, ajouté au coût d’une main d’oeuvre payée au prix juste, sans intermédiaire permet à Florenz de proposer des étoles de luxe à prix doux  et des collections respectueuses de l’humain et de la nature.

 

Continue Reading

Les essentiels de Florence, créatrice des collections

Les essentiels de Florence, créatrice des collections de Florenz.

TA PLAYLIST SPÉCIALE ÉTÉ

En matière de musique, j’aime presque tous les styles de musiques…du moment que ça me touche, que cela me donne envie de danser, de rire, de chanter ou de pleurer…J’avoue quand même une tendances à écouter beaucoup de World music. Petite, j’écoutais Arrested Development. Cela a du me marquer, car dans mes playslists il y a beaucoup de musiques des Balkan, des chants Bulgares, des classiques Bollywood et des chants corses…

Voici ce que j’écoute en ce moment et qui va m’accompagner tout l’été: de l’électro internationale et française, de la world mixée à de l’électronique, des classiques français et des chansons d’amour hindi…

TON FOULARD FLORENZ

Été comme hiver, je voyage toujours avec deux foulards. Peu importe la saison, j’ai toujours avec moi une étole en soie et un pashmina en cachemire. L’été je mise surtout sur une étole en soie au couleurs vibrantes avec des motifs forts afin de jouer et d’éclairer mes tenues. J’emporte également une pièce intemporelle et élégante, un pashmina avec dentelle de calais pour les soirées plus habillées.

COMMENT PRÉPARES-TU TES VACANCES? 

Je suis impulsive et j’improvise au dernier moment…Même si depuis que je suis maman d’une petite Audrey de 2 ans, je fais des efforts pour prévoir un minimum, je n’ai pas encore trouvé mon rythme de croisière entre improvisation de dernière minute et organisation.

Oú ira-t-on, que fera-t-on? Du moment que la destination me permet de me ressourcer, de me nourrir intérieurement, tout me convient. Je fais mes valises au dernier moment mais je prends soin de réserver un appartement sur Airb&b ou d’emporter le LonelyPlanet.

TES ACCESSOIRES ESSENTIELS EN VACANCES

En voyage affaire ou en vacances, si je suis seule, je pars léger: mon passeport, un bon bouquin, quelques vêtements faciles à porter, – une jupe et une robe en lin de préférence – un foulard en soie, un rouge à lèvre, un pashmina en cachemire, une paire de boucles d’oreille, mon laptop font l’affaire. Si j’ai un projet photo en cours, j’emporte en plus mon appareil photo,  un Hasselblad d’époque car je continue de photographier mes voyages en argentique.

Quand je pars en famille – ce qui est le cas en été – c’est 4-5 valises au bas mot: jouets, peluche, trottinette de ma fille, lit pliant, écran total 50, ipad avec 1h30 de dessins animées non-stop + la valise de mon homme…Rien que du très léger 😉

 

 

TA DESTINATION VACANCES ÉTÉ 2017

Je vis à Madrid toute  l’année et je voyage en Inde assez régulièrement, donc au mois d’août je fuis littéralement la canicule madrilène. Oú que j’aille, je recherche la fraîcheur. L’été je rêve de retourner en Islande, de partir en Scandinavie ou en Galice e…N’importe où du moment que j’échappe aux grosses chaleurs des mois de juillet en Espagne ! Cette année, je pars un mois à Bordeaux – dans ma ville natale – afin de passer du temps en famille, retrouver ma mère et mes amis d’enfance. Cette année comme tous les ans, nous irons nous baigner au Cap-Ferret, manger des huîtres sur le Bassin, passer quelques jours en Auvergne.

 

TON PASSE TEMPS FAVORIS EN VACANCES? 

Sans hésiter: me coucher tard et faire la grasse matinée. C’est devenu un luxe le reste de l’année. Sinon, mon passe temps pendant les vacances c’est prendre le temps de faire ce que je n’arrive jamais à faire le reste de l’année: vivre au rythme de mes envies. Prendre mon petit déjeuner dehors, flâner, organiser des dîners avec des amis le soir dans le jardin, m’autoriser à ne rien faire ou presque. Faire du taichi régulièrement, lire au lit jusque tard dans la nuit et aller à l’océan. J’aime les embruns, l’Atlantique, les vagues, mais je n’aime pas rester à la plage des heures entières donc on ne me trouvera pas en train de faire bronzette…En tout cas c’est en été, que je rêve, que je prends le temps d’imaginer la prochaine collection et d’en esquisser les motifs.

TON COCKTAIL FAVORIS EN ÉTÉ?

En été, je préfère le vin blanc frais – de préférence du Tariquet ou un Albariño pour les débuts de soirée.

Margarita et Tequila pour des heures plus tardives.

QUE FAIRE À MADRID QUAND IL FAIT CHAUD? 

Vous l’aurez compris plus haut, je crains les grandes chaleurs…Donc j’aurais tendance à dire : brancher la clim à fond ou partir en vacances plus au Nord. Cela dit on peut s’organiser une escapade dans la Sierra de Madrid à une cinquantaine de kilomètres pour se baigner dans les piscines naturelles de Rascafría ou se promener à l’ombre du Monastère de l’Escorial. C’est idéal l’été pour se rafraîchir.

Si on reste à Madrid, je conseille de rester chez soi aux heures chaudes et de ne sortir que très tôt le matin ou tard le soir pour profiter de la relative fraîcheur des nuits madrilènes. Le soir, on peut alors sortir boire un verre sur un des rooftop de la capitale, se promener dans le Parc del Morro, à la Casa de Campo ou au Temple de Debod. Le week end, c’est aussi le moment idéal pour se rendre à des expos au Matadero ou à la Casa Encendida ( leur rooftop est super), ir de cañas y de tapas avec des amis au Mercado San Fernando le dimanche. En dernier recours, s’il fait vraiment trop chaud, aller voir un bon film aux cinémas Renoir ou au Golem Plaza España reste une des meilleures options pour échapper à la chaleur.

 

 

Continue Reading

Les essentiels été 2017 par Marion, chargée de communication

L’été 2017 est bel et bien installé, les vacances approchent et il est grand temps de vous présenter nos essentiels de cette saison. Commençons cette série d’articles avec les essentiels de Marion, chargée de communication Florenz.

TA PLAYLIST SPÉCIALE ÉTÉ

En matière de musique j’ai des goûts très hétéroclites.. Voici mon top 10 de l’été 2017, avec quelques nouveautés, et beaucoup de classiques:

– RGB – The Gift

Assenzio – Fedez

Forever Young – Alphaville

Seaside – The Kooks

San Francisco – Scott McKenzie

The sound of silence – Simon & Garfunkel

Wild world – Cat Stevens

Malibu – Miley Cyrus

– 212 – Azealia Banks

Bad Girls – MIA

TON FOULARD FLORENZ

En été j’ai envie d’évasion, de voyages, et en ce moment la destination qui me fait rêver c’est l’Asie. Je rêve de découvrir cette région du monde et tous les trésors qu’elle recèle, c’est donc tout naturellement que j’ai choisi pour m’accompagner le foulard Bijinga 100% soie. J’ai adoré le côté artistique qui se dégage de ce foulard de par l’hommage à l’artiste Kitagawa Utamaro, et sa couleur chatoyante. J’aime le porter aussi bien en turban, qu’en foulard.

COMMENT PRÉPARES-TU TES VACANCES? 

Il faut savoir que je ne suis globalement pas quelqu’un de très organisée en vacances. Je n’aime pas particulièrement les parcours tracés, je suis plutôt du genre à laisser libre court à mes envies. Les voyages chronométrés ne sont clairement pas quelque chose que je recherche, mais j’avoue qu’avant de partir en vacances j’ai quelques petits rituels, notamment me rendre sur Instagram. J’essaye d’y dénicher des endroits typiques et peu touristiques, à Barcelone l’été dernier j’avais fais la découverte des Bunkers del Carmel que je recommande fortement. Je réalise souvent aussi un album Pinterest où j’insère toutes les photos des endroits que j’ai envie de découvrir dans la ville et les environs.

TES ACCESSOIRES ESSENTIELS EN VACANCES

Je ne parts jamais en vacances sans mon appareil photo pour immortaliser tout ce qui attache mon regard, je me retrouve rapidement avec des milliers de photos à trier à la fin des vacances, mais qu’importe il s’agit de mon accessoire essentiel, le premier sur ma liste. Il s’agit d’un reflex Canon 1000d qui me suit depuis des années et à déjà pas mal voyager !

Côté mode, une (ou plusieurs) paire de sandales pour arpenter les jolies rues de la ville. Un maillot de bain pour pouvoir profiter pleinement de la plage et de l’océan. Des lunettes de soleil et un bon roman.

Côté beauté, une bonne crème solaire pour ne pas terminer écrevisse, et une brume légère pour les fortes chaleur.

TA DESTINATION VACANCES ÉTÉ 2017

Je pars une semaine à Lisbonne mi-juillet, je n’ai jamais mis les pieds au Portugal, et il me tarde de découvrir ce nouveau pays ! Ensuite, je retournerai sur les côtes sauvages de ma Bretagne natale pour la fin de l’été.

TON PASSE TEMPS FAVORIS EN VACANCES? 

Outre la plage, s’il y a une chose que j’adore en vacances c’est chiner. J’adore me rendre aux brocantes, et essayer de trouver la perle rare, le souvenir a ramener à mes proches, des objets authentiques, souvent anciens, qui sont pour moi de véritables petits trésors bien plus que ce que l’on peut trouver dans n’importe quelle boutique de souvenir, qui sont pour moi de véritables attrapes touristes ne valant rien. Et puis, il faut dire que j’adore le vintage, alors je prépare à l’avance mon planning des brocantes pour être certaines de ne pas les manquer sur place.

TON COCKTAIL FAVORIS EN ÉTÉ?

Sans hésitation le mojito!

QUE FAIRE À MADRID QUAND IL FAIT CHAUD? 

Lorsqu’arrive les fortes chaleurs à Madrid j’aime profiter de l’air climatisé des musées et en profiter pour re-découvrir toutes ces belles oeuvres. J’ai également une passion pour l’architecture, et j’adore visiter les cathédrales, église, chapelle,… Et Madrid en possède une ribambelle, toutes plus jolies les unes que les autres. En fin de soirée lorsque la chaleur est un peu redescendue, ou du moins que le soleil ne tape plus aussi fort, j’aime aller boire un verre sur l’un des rooftops de la ville et profiter de la vue offerte. Mais Madrid possède également plein de jolies terrasses qui diffuse de la brume pour contrer la chaleur, et sont donc tout aussi agréables. La gare de Madrid, Atocha, vaut également le détour, et s’évader un peu de la ville le temps d’un weekend à la campagne permet aussi d’échapper un peu à la chaleur! D’une pierre deux coups.

Source images: Mode•Arte

Continue Reading

5 destinations où emporter votre foulard Florenz

Comme vous le savez, chez Florenz les voyages sont une grande source d’inspiration. L’été approchant, nous vous avons sélectionné 5 destinations idéales où vous pourriez emporter avec vous votre foulard Florenz.

MOSCOU, Russie

Pour une escapade dans la capitale russe, pourquoi ne pas emporter avec vous votre pashmina Carmen Honey et aller admirer l’architecture orthodoxe incomparable de Moscou. Faire une longue halte sur la Place Rouge pour lire Dostoïevsky en écoutant Michael Jackson entonner Stranger in Moscow. Dépaysement assuré! 


PEKIN, Chine

Notre foulard 100% soie, Bijinga, sera le compagnon parfait pour découvrir Pékin, aller admirer ses temples et arpenter avec style la grande muraille de Chine comme les mannequins du défilé Fendi il y a quelques années.


AMSTERDAM, Pays Bas

Se balader sur le port d’Amsterdam accompagné par Brel en fond sonore. Faire des ballades à vélo, et surtout ne pas oublier votre foulard en pashmina véritable et soie pour profiter pleinement des soirées d’été un peu plus fraîches.


PARIS, France

Errer dans les rues sous le ciel de Paris, entendre les musiciens de rue jouer la vie en Rose de Piaf, admirer les toiles au musée du Louvre et se sentir libre comme Amélie Poulain. Pour jouer à fond la carte du chic à la française, ne partez pas sans votre pashmina 100% cachemire ornée de fine dentelle de Chantilly.


SANTORIN, Grèce

Du blanc immaculé, du bleu à l’infini, des couchés de soleil à couper le souffle… Bienvenues à Santorin! L’été, la plage, le soleil, mais aussi votre écharpe lavallière 100% soie femme qui s’accorde parfaitement au paysage.


Bon voyage ! 

Continue Reading

Des foulards sur les marches du festival de Cannes

La 70ème édition 2017 du festival de Cannes bat son plein, et comme chaque année, le tapis rouge à vu défiler nombre de foulards, étoles, et autres châles. Les marches ont été, une fois de plus, foulées par les plus grands acteurs arborant fièrement leurs plus beaux foulards pour l’occasion. Revenons en images sur les plus belles étoles aperçues à Cannes ces dernières années.

Trouvez vous aussi votre parfait foulard : shop the story

Sonia Braga joue avec son foulard rouge fluide assorti à sa tenue

Blake Lively fait une pierre deux coups en portant son foulard en guise de collier qui retombe dans le dos.

Les hommes ne sont pas en reste, comme le démontre Brad Pitt et sa belle étole grise.

La magnifique Charlize Theron a opté pour l’option petit foulard discret en tulle, parfaitement accordé à sa tenue à l’occasion de la sortie du film Mad Max.

Pour la présentation de son film « Les Salauds », Catherine Deneuve a revêtu son étole en velour rose avant de fouler les marches de Cannes

Poppy Delevingne a, quant à elle, opté pour l’option foulard bleu électrique qui rehausse sa tenue en y apportant une touche de couleur 

Follow us on Instagram 

Continue Reading

Sélection de beaux pashminas véritables en cachemire

Comme vous le savez, chez Florenz nous aimons travailler le cachemire pour vous proposer divers châles, foulards, et étoffes de qualité, conçus en Inde, car la production et la fabrication des véritables pashminas 100% cachemire est limitée à la seule zone géographique d’origine des chèvres dont est issu la fibre du cachemire, soit un territoire qui s’étend du nord du Cachemire indien au Ladakh.

Vous pouvez retrouver dès à présent sur l’e-shop nos divers produits en cachemire:

FLORENZ

INSPIRATION

Châle Hermès, laine et cachemire

Défilé Del Pozo

Pull Del Pozo FW 14-15

Châle Hermès, laine et cachemire

Melina Gesto par Thomas Lohr pour Vogue Allemagne Septembre 2014

Pull en cachemire et laine Gucci

Châle Alsacien, fin XIXème siècle

Défilé Gucci Hiver 2016-2017

FOLLOW US ON INSTAGRAM

Continue Reading

Folklore et imprimés fleuris

Le printemps est déjà bien installé, l’occasion de revenir sur ces collections printanières qui ont fleuri sur les défilés. De Demna Gvasalia chez Balenciaga à Alessandro Michele chez Gucci en passant par la collection capsule Paula’s Ibiza de Loewe, les robes fluides aux imprimés fleuris ont le vent en poupe. Colorés, presque acidulés, les alternatives florales ne manquent pas. Robes bucoliques en transparence chez Gucci, renforcées par des bottes de cow-boy brodées chez Balenciaga. Il y en a pour tous les goûts! Parce que n’oublions pas que le bonheur est dans le pré… À cette occasion, nos nouveaux modèles fleuris sont dès maintenant en ligne!

Balenciaga par Demna Gvasalia 

Gucci par Alessandro Michele

Paula’s Ibiza Loewe Capsule collection by J.W. Anderson

Shop the Story

Continue Reading

De fils en aiguille… Pashmina et dentelles, de nouveaux modèles en cours

La rencontre du savoir-faire indien et de la Haute Couture a donné vie à nos nouveaux modèles de pashminas en cachemire ornés de dentelle.

De l’aiguille, au métier à tisser, de l’Asie à l’Europe, nos pashminas ornés de dentelle ont empruntés le meilleur du savoir-faire traditionnel propre à chaque culture pour donner naissance à de nouvelles pièces bi-matière élégantes et intemporelles. Nous sommes partis à la rencontre d’une équipe de passionnés réalisant des robes de mariées pour concevoir notre nouvelle collection limité. Que la réalisation se fasse sur cadre, ou directement sur le modèle confectionné, nos façonniers ont tous pour point d’orgue l’attention du détail.

Découvrez dès à présent le résultat de cette collaboration avec nos tout nouveaux modèles de pashminas en cachemire rose poudré et sable ornés de dentelles de Calais

Continue Reading

Geishas et Maikos déambulent en kimonos dans les rues de Kyoto

Bien qu’elles ne soient plus que 600 sur l’archipel, Geishas et Maikos (apprenties Geisha) perpétuent la tradition avec véhémence. C’est à Kyoto, l’ancienne capitale impériale, que l’on retrouve près de a moitié de ces jeunes femmes ayant choisi d’adopter cet art de vivre séculaire. Danse, chant, raffinement du geste, ces femmes apparues au XVI ème siècle évoluent aujourd’hui encore dans un univers clos aux rituels secrets.  

Le photographe Belge, Régis, a eu l’honneur de pouvoir s’immiscer dans le monde très fermé des Maikos (apprenties Geishas) en tant qu’invité permanent d’une maison de thé à Kyoto, il a ainsi pu découvrir et partager le quotidien de ces symboles de la culture nippone. Loin des stéréotypes, c’est un véritable travail d’anthropologie visuelle que propose Régis Défurnaux sur ces femmes qui manient l’art du port du kimono comme nulle autres.

Shop the story 

© Photographies Régis Defurnaux

 

Continue Reading